sécurité biométrie

Quelles sont les deux mises en œuvre de sécurité qui utilisent la biométrie ?

La biométrie joue un rôle de plus en plus important en matière de sécurité. Elle intervient dans tous les domaines -administratifs, professionnels et personnels- pour en faciliter et sécuriser les échanges au quotidien. Entre authentification et identification identitaire, on vous éclaire sur les principales mises en œuvre de sécurité qui utilisent la biométrie.

Qu’est-ce que la biométrie ?

Synonyme de l’anthropométrie, la biométrie se définit comme un outil de mensuration des individus par leurs caractéristiques physiques/comportementales. On la retrouve ainsi dans de très nombreux domaines scientifiques, comme l’anthropologie ou la médecine. Elle est également de plus en plus utilisée en matière de sécurité. Et notamment, à des fins de validation de l’identité. Le CLUSIF a d’ailleurs eu l’occasion de donner une définition des mises en œuvre de sécurité utilisant la biométrie.
« Un système de contrôle biométrique est un système automatique de mesure basé sur la reconnaissance de caractéristiques propres à l’individu » (1).

Les principales techniques de biométrie au service de la sécurité

Les données biométriques d’un individu ont la particularité d’être permanentes et uniques. Elles sont par conséquent strictement personnelles. C’est pourquoi l’utilisation des mises œuvre de sécurité qui utilisent la biométrie est étroitement encadrée sur le plan légal (2).
Un système de reconnaissance biométrique bien connu du grand public : le passeport biométrique. Ce dernier utilise deux moyens d’analyse biométrique, qui sont les empreintes digitales et la reconnaissance faciale. Intégrées sur une puce électronique, les empreintes permettent notamment de valider juridiquement l’identité du détenteur du document administratif.
Moins utilisée en France, la technique de l’analyse de l’iris et de la rétine reste toutefois la plus efficace en terme d’unicité. C’est par exemple la seule à pouvoir distinguer de vrais jumeaux.

Validation de l’identité : identification des personnes et authentification des actes

A l’époque de la dématérialisation, la biométrie est un outil de sécurité indispensable aux utilisateurs. La vérification d’identité permet notamment d’améliorer la fiabilité des échanges entre les administrations, les particuliers et les professionnels. Ses objectifs sont nombreux : facilitation du commerce électronique, lutte contre la fraude, amélioration de la reconnaissance des personnes recherchées.

Les techniques de biométrie ont ainsi un intérêt réel sur de très nombreux plans. Dans la pratique, elles se révèlent un moyen de lutte particulièrement efficace contre l’usurpation d’identité. Certaines entreprises les ont même déjà fait succéder depuis longtemps, à l’utilisation des badges pour l’accès à leurs locaux.