Blocs de déchets

Quelles bennes pour quels types de déchets industriels ?

Vous commencez un chantier ? Vous réfléchissez à l’organiser au mieux ? La gestion des déchets est une question capitale qu’il vous faut traiter en amont au risque de vous retrouver confronté à des problèmes de logistique, voire d’accidentologie. Voyons pourquoi et comment choisir une benne adaptée à chacun de vos besoins.

Pourquoi choisir une benne adaptée ?

Un chantier met en jeu différents types de déchets industriels pour lesquels il est important de choisir une benne adaptée. En règle générale, les déchets peuvent se classer en deux catégories. Tout d’abord, les déchets dits « dangereux » sont ceux qui représentent un risque pour la santé et l’environnement. Ils nécessitent une filière de traitement spécifique. Il peut s’agir de déchets chimiques, biologiques ou organiques (solvant, hydrocarbures, etc.). Des bennes spécifiques doivent être prévues pour ces déchets.

Les déchets dits « non dangereux », quant à eux, ne présentent aucune dangerosité pour la santé ou l’environnement et se traitent de la même manière que les ordures ménagères. Un chantier BTP, par exemple, met en jeu une certaine catégorie de déchets « non dangereux », les déchets « inertes ». Il s’agit le plus souvent de briques, de verres, de terres non polluées, de graviers, de béton, de carrelages, etc. Ces déchets peuvent être collectés ensemble dans une seule et même benne, mais devront être envoyés dans un centre de tri. En choisissant une benne adaptée pour chaque type de déchets, vous protégez les personnes qui travaillent sur le chantier. L’ergonomie d’une benne joue également un rôle important.

Comment choisir une benne adaptée à vos besoins ?

Choisir la bonne ergonomie de benne vous permet d’améliorer les flux sur votre chantier et d’être plus efficace. Plusieurs critères sont à prendre en compte lorsque vous choisissez votre équipement chez un fabricant de bennes, comme GECO.

Tout d’abord, vous devez évaluer la quantité de déchets que votre chantier génèrera et décider si vous souhaitez distinguer à la source les déchets « non dangereux » ou pas. Cela vous permettra de vous orienter sur le nombre de bennes à prévoir et leur volume. Pour de petits volumes, privilégiez les petites bennes de quelques centaines de litres. Moins chères, elles seront également plus facilement manœuvrables.

La manutention des bennes est également un critère important qui joue directement sur la fluidité de votre chantier. En effet, une fois pleines, vous aurez à les transporter et à les vider. Vidage par porte frontale, benne auto-basculante, manutention et vidage par grue, vidage manuel… un grand choix s’offre à vous dans ce domaine.