Conseils aux managers d’entreprise

Dans l’imaginaire collectif du siècle passé, le manager est un supérieur hiérarchique strict qui impose des objectifs à son équipe sans se soucier de leur état de santé physique et/ou moral. Mais depuis plusieurs années, cette posture évolue. Quelques conseils aux managers d’entreprise pour se mettre à la page.

Vers la fin du manager autoritaire

Aujourd’hui, le manager ne doit plus être la figure autoritaire qui donne des sueurs froides à ses salariés. Bien au contraire, dans un environnement de plus en plus propice aux burnout, le manager ne doit pas être un facteur  de stress supplémentaire pour son équipe.

Ainsi, il doit accorder une attention particulière à son équipe et proposer des solutions motivantes plutôt que contraignantes. Il doit savoir faire grandir et réussir ses collaborateurs en étudiant les spécificités et les forces de chaque profil pour aligner l’intérêt de son équipe sur celui de l’entreprise. Il rappelle régulièrement le rôle de chacun pour la réussite des projets de l’entreprise, une réussite qui ne sera plus individuelle mais bel et bien collective.

Le manager doit donc être bienveillant et se comporter… comme un coach. En suivant par exemple une formation de coach certifié, le manager apprend alors à guider son équipe vers plus d’autonomie (ce n’est plus lui qui résout les problèmes mais indique à ses collaborateurs comment le faire, par exemple), l’encourager à se dépasser, valoriser ses réussites et, bien sûr, savoir lui faire confiance. Le manager doit ainsi rassurer, protéger mais aussi montrer la voie à son équipe avec assurance.

Les qualités d’un manager

Le manager doit faire preuve d’un certain nombre de qualités afin de satisfaire les exigences de son poste : il faut qu’il écoute et soit entendu, qu’il encourage les bonnes pratiques ou encore qu’il soit vigilant sur le savoir-être de son équipe

Si plusieurs de ces compétences peuvent être acquises par l’expérience ou grâce à une formation de coaching managérial, deux qualités sont cependant indispensables dès le début de votre recrutement : la confiance en soi et l’exemplarité.

Difficile de faire valoir son point de vue et d’imposer des objectifs lorsque l’on manque de confiance en soi. C’est pourquoi le manager en entreprise doit être relativement à l’aise dans ses baskets. Sa confiance en lui doit lui permettre d’être bienveillant et de soutenir son équipe tout en acceptant une forme de solitude et d’autorité liée à son poste. Il doit également pouvoir parler librement, que ce soit pour communiquer des informations positives ou négatives.

De même, il est plus aisé de guider son équipe lorsqu’on lui ouvre correctement la voie. De ce fait, le manager, coach ou non, doit être exemplaire et insuffler une bonne dynamique au sein de son service. Cela passe notamment par un esprit de solidarité, mais aussi par la mise en place d’objectifs atteignables et valorisants. Il doit expliquer les tenants et aboutissants d’une mission afin de faire travailler ses collègues dans un objectif commun.

Et pour réussir tout cela, une seul règle : le manager doit lui-même mettre en œuvre ce qu’il exige de son équipe.