Navette autonome berto sur un parking la journée

De quels capteurs est équipée une navette autonome ?

Les navettes autonomes sont des véhicules entièrement automatisés, capables de se déplacer sans l’aide d’un chauffeur. La réglementation routière va évoluer dans les années à venir, si bien que l’on en verra bientôt de plus en plus, aussi bien dans le secteur public que dans le privé.

Découvrez quels sont les capteurs qui permettent à ce type de navette de se déplacer.

Le LIDAR : une télédétection par laser

On en entend progressivement parler et cela semble être le moyen de transport du futur, mais savez-vous comment fonctionne une navette autonome ? Des capteurs à la pointe de la technologie équipent ce type de véhicule afin d’analyser avec précision sa position et l’environnement qui l’entoure.

Le LIDAR – Light Detection And Ranging, « détection et estimation de la distance par la lumière » – est un système de mesure de la distance. Il analyse le délai entre l’émission d’un faisceau lumineux et la réception de ce même faisceau, renvoyé par l’environnement.

On émet donc en permanence plusieurs impulsions laser, dans diverses directions, afin de modéliser une représentation en 3D du lieu où se situe la navette.

Lasers colorés la nuit
Source : Unsplash

Le système RTK : Real Time Cinematic

Une navette autonome est équipée d’un récepteur GNSS, pour Global Navigation Satellite System. Il s’agit d’un système permettant de donner une position précise grâce à un réseau – ou constellation – de satellites.

Nous connaissons par exemple tous la constellation américaine : le fameux GPS, Global Positioning System ; tandis que le système européen se nomme Galileo et la constellation russe, GLONASS. En calculant la distance à laquelle un capteur se situe de quatre satellites, dont on connait l’emplacement précis, on obtient la position de ce même capteur, à quelques mètres près. Or, dans le domaine automobile, impossible de se contenter d’une telle approximation !

C’est pourquoi les navettes autonomes utilisent un système GNSS-RTK, qui introduit le rapport à une station fixe de référence. Ceci permet d’apporter des corrections aux signaux reçus. On obtient alors une précision de position de l’ordre du centimètre !

Route vue du sol vers montagnes
Source : Unsplash

Des capteurs odométriques pour déterminer la position de la navette

L’odométrie est une technique servant à déterminer la position d’un véhicule en mouvement. On parle donc de capteurs odométriques lorsque des appareils obtiennent la position du véhicule grâce au déplacement de ses roues.

Les véhicules autonomes, comme la navette autonome de Bertolami, utilisent par exemple des encodeurs de roues : ces systèmes mesurent le sens et la vitesse de rotation des roues, afin d’en déterminer le déplacement.

On utilise également une centrale inertielle afin d’analyser le mouvement du véhicule, selon sa rotation et son accélération.

Tous ces systèmes regroupent donc les données récoltées afin d’effectuer des déplacements le plus précisément possible. Et ce, dans une totale sécurité !