motorisation de portail

Comment entretenir la motorisation de votre portail ?

Vous venez d’installer votre motorisation de portail ? S’il fonctionne bien, c’est que l’installation a été un succès. Toutefois, pour s’assurer de son bon fonctionnement à long terme, il est nécessaire de l’entretenir régulièrement. Comment faire ? Le développement qui suit vous montre toutes les techniques et astuces à suivre.

Avant de commencer, il est important de préciser ici que l’entretien de la motorisation portail battant doit s’effectuer au moins une fois par an.

Le nettoyage

Qui dit entretien dit avant tout nettoyage. Cette étape est essentielle pour maintenir tous les accessoires et pièces de l’automatisme en bon état. Pour ce faire, vous n’aurez besoin d’aucun produit spécifique. Le nettoyage peut se résumer aux dépoussiérages et à l’enlèvement des feuilles mortes, des insectes et de tout autres débris animaux et végétaux. Ce sont en effet les principaux ennemis de votre motorisation.

La vérification des pièces et accessoires

Cette vérification est également importante dans la mesure où elle permet d’identifier les éventuelles pièces défectueuses de votre motorisation de portail et de prendre les précautions nécessaires pour que cela n’affecte pas le bon fonctionnement de l’appareil. Ainsi, les éléments essentiels à vérifier sont :

  • Le verrouillage de la porte s’il s’agit d’un portail coulissant ;
  • Les lampes clignotantes ;
  • Les tranches de sécurité ;
  • Les cellules photoélectriques ;
  • Les différents types de fixation du portail ;
  • L’armoire de commande
  • Les divers dispositifs de commande (télécommande, récepteur, etc.) ;
  • Les butées de fin d’ouverture et de fermeture.

motorisation portail battant

Les autres actions à faire

En plus du nettoyage et des vérifications diverses, certaines actions doivent également être entreprises au moment de l’entretien de votre automatisme de portail. En effet, pour savoir que l’appareil est encore en parfait état, il est important de faire quelques tests. Pour cela, mettez-le en marche et testez les éléments suivants :

  • Les détecteurs photocellules pour la détection d’obstacle ;
  • La manœuvre manuelle : pour cela, il faudra débrayer manuellement votre portail afin de vérifier s’il fonctionne correctement ;
  • L’arrêt en cours de manœuvre ;
  • Etc.