Les grilles salariales du secteur public

La grille indiciaire d’un fonctionnaire varie selon qu’il est agent de la fonction publique d’Etat, territoriale ou hospitalière. Le grade, le cadre d’emploi, la catégorie ainsi que l’échelon du fonctionnaire entrent également en ligne de compte dans la détermination de sa grille indiciaire. En tout cas, le calcul des salaires est effectué essentiellement sur la base des grilles indiciaires. Nous faisons le point dans ce dossier.

Méthode commune de calcul des salaires

La rémunération d’un fonctionnaire est calculée suivant son grade et son échelon. A cette subdivision du grade est associé un indice brut (IB), autrement appelé indice de traitement, auquel correspond un indice majoré (IM) oscillant entre 280 et 821.

Concernant le calcul à proprement parler, l’IM est d’abord multiplié par la valeur de traitement correspondant à l’indice 100, l’indice de base de la fonction publique française. Puis, la division du résultat par 100 permet d’obtenir le montant de salaire annuel brut, donc indépendamment des bonifications indiciaires, des primes et indemnités.

La grille indiciaire pour les fonctionnaires d’Etat

La carrière d’un technicien de laboratoire de classe exceptionnelle (catégorie B) comprend 8 échelons. Le premier dure une année durant laquelle l’agent touche 1 657.64 euros.

Au bout de 18 ans de carrière, il accède au 8ème échelon et touche 2 379.97 euros. Le mécanisme est à peu près le même dans les autres corps (administrateur civil, magistrat, etc.). Pour plus d’informations sur le site fonction-publique.gouv.fr.

hands-462298_1920

La grille indiciaire pour les fonctionnaires territoriaux

Le cursus d’un sergent de sapeurs-pompiers professionnels (catégorie C) comprend 9 échelons.

  • Le premier dure entre 20 et 24 mois durant lesquels le sous-officier touche 1 537.26 euros.
  • Idem pour les deuxièmes, troisièmes et quatrièmes échelons, sauf que l’agent territorial touche respectivement 1 569.67, 1 666.91 et 1 740.99 euros.
  • Les cinquième et sixième échelons durent chacun entre 30 et 36 mois durant lesquels le fonctionnaire territorial touche respectivement 1 782.66 euros et 1 852.12 euros.
  • Pendant 40 à 48 mois, le sous-officier est rémunéré à 1 953.98 euros au septième échelon et 2 018.81 euros au huitième.
  • Un sous-officier de sapeurs-pompiers professionnels de 9ème échelon est rémunéré à 2162.35 euros. Ainsi en est-il pratiquement dans les autres corps territoriaux.

De plus amples informations sur emploitheque.org/grille-indiciaire-territoriale.php

La grille indiciaire pour les fonctionnaires hospitaliers

  • Le premier et le second échelons de la carrière d’un conducteur ambulancier hors catégorie (catégorie C) durent une année pendant laquelle il touche respectivement 1 565.04 et 1 597.45 euros.
  • Les troisième (salaire brut : 1 643.75 euros) et quatrième (salaire brut : 1 713.21 euros) échelons durent entre 18 et 24 mois.
  • La durée des cinquième (salaire brut : 1 782.66 euros) et sixième (salaire brut : 1 852.12 euros) échelons oscille entre 24 et 36 mois.
  • Celle des septième (rémunération brute : 1953.98 euros) et huitième (rémunération brute : 2018.81 euros) échelons est comprise entre 36 et 48 mois.
  • Au dernier échelon, l’agent est rémunéré à 2 139.19 euros.

Vous trouverez davantage de détails pertinents sur emploi-collectivites.fr/grille-indiciaire-hospitaliere-administrative?secid=3