Cantines scolaires : quelles normes de sécurité ?

Crise allergique, contamination des denrées alimentaires par une bactérie… tel un cheveu sur la soupe, les risques sanitaires en cantine scolaire gâchent l’expérience gustative des élèves, d’autant que ces derniers peuvent avoir de graves conséquences. Voici donc les règles que les cantines doivent suivre pour assurer la sécurité de tous.

Les normes d’hygiène sanitaire en cantine scolaire

La prolifération des bactéries dans le milieu de l’agroalimentaire est la bête noire des professionnels du secteur, car l’hygiène est un point primordial à respecter pour garantir la sécurité des élèves.

C’est pourquoi les cuisiniers doivent obligatoirement porter une charlotte pour éviter que des cheveux ne se retrouvent dans les plats, ainsi que des gants à usage unique ou limité pour manipuler les produits frais. Les professionnels doivent également porter des protège-chaussures qui empêchent les bactéries de l’extérieur de s’échapper de leurs semelles et, enfin, une blouse. Il faut également que la cuisine soit équipée d’une porte va et vient qui permet le libre passage des denrées (les serveurs n’ont pas besoin de mettre la main sur les portes) tout en proposant une protection anti-pince doigts.

Les normes de sécurité sur les allergies en cantine scolaire

Afin de garantir la sécurité des enfants allergiques dans les cantines, tous les établissements scolaires doivent proposer aux parents la rédaction d’un PAI (projet d’accueil individualisé)*.

Ce document écrit permet de préciser les adaptations à apporter sur l’alimentation de l’élève, qu’il s’agisse de conditions particulières, d’allergies ou de régimes spécifiques. Les ATSEM et les agents de service doivent connaître les PAI des élèves et s’assurer qu’ils mangent correctement selon les recommandations mis en place. De plus, pour éviter les allergies dues au contact de deux denrées différentes sur le même couvert, chaque partie du plat doit être servi avec une cuillère spécifique (une pour le poisson, une pour les légumes, etc.). Ainsi, les enfants sont protégés comme il se doit contre les risques allergiques.

 

Pour compléter ces dispositifs qui garantissent la sécurité alimentaire des denrées proposées en cantine scolaire, d’autres sont obligatoires pur assurer la sécurité physique des personnes. C’est notamment le cas de la porte coupe-feu et du détecteur de fumée.

* En savoir plus : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F21392